Déjà 105189 membres !
1139 BDs & mangas !

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14 Feb, 2012 08:29:43

abby19

En ce jour maudit merveilleux de la Saint Valentin et avec l'aimable autorisation de Nyna-chan de me prêter ces personnages, je suis heureuse de vous présenter le premier chapitre de ma fanfiction sur l'univers de Nyna!

Pour qui? Pourquoi?
Bon, je blablatte un peu, mais c'est pour mieux vous faire languir, mes enfants! ^^
N'étant pas totalement satisfaite du fait que Mathew et Falcon ne finissent pas ensemble (bouhouhou, ils échangent même pas un baiser!). Bref, j'ai décidé de rendre honneur à ce couple magnifique à travers cette petite fanfic! smile

Alors le rating est interdit au moins de 16 ans, parce qu'il y a une lime. Un lime, c'est un baiser fougueux ou le début d'un scène de sex. Alors, je ne veux pas heurter la sensibilité des plus jeunes! De plus, je rappelle que Coeur d'Aigle est un yaoï, que le couple est homosexuel, donc toute remarque intolérante sera à proscrire! (par contre vous pouvez critiquer mon texte avec plaisir! ^^)

Je pense en avoir assez dit... Place à l'histoire (a entendre avec la voix stridente de Julien Lepers! ^^)

-------------------------------------------------------------------------------------

                                          - Chapitre 1 : Mange, poussin ! -

Malgré le réveil brutal que lui avait concocté Mathew, le départ de Delvoria avait été un soulagement pour Falcon. Noka était de plus en plus étrange. Les révélations que Blanco avait faites au jeune homme lui laissaient penser que Noka était beaucoup plus dangereux que ce qu’il laissait croire. Vil et manipulateur étaient deux mots qui semblaient lui convenir à merveille.
Mathew avait décidé quelques jours auparavant d’emmener Falcon s’entrainer dans les plaines de Thundra pour qu’il devienne enfin un véritable démon-aigle. Falcon ne comprenait pas vraiment ce qui poussait son roi à vouloir l’aider. Il aurait pu tout simplement le tuer pour avoir la pleine possession du trône sans personne pour le contester.
    - Falcon, on va s’arrêter ici. Tu vois la grotte là-bas ? Va y poser les affaires le temps que je nous ramène de quoi manger.
Il accompagne ces paroles d’un vaste geste lui indiquant la direction de la fameuse grotte. Les pieds du jeune homme le faisait atrocement souffrir, n’étant plus habitué à marcher des journées entières. Falcon se retourna vers Mathew et lui dit :
    - Sois prudent.
Le roi lui répondit par un vague grognement avant de s’envoler. Falcon l’observa quelque temps, voler dans le ciel. Se remettant en marche, le jeune homme se demanda s’il avait rêvé. Aurait-il entre aperçu une rougeur sur les joues de Mathew ? Il soupira. Il était tellement idiot de penser que de simples mots comme ceux qu’il avait dits pourraient gêner le grand roi des démons-aigles.
Arrivé devant la grotte, Falcon s’affala. Posant le sac en toile qui contenait ces affaires à ces côtés, il enleva prestement ces bottes. Ces pieds, rougit, à la limite du saignement, faisaient peine à voir. En les massant délicatement, Falcon espérait apaiser la douleur qu’il ressentait.
Le jeune homme repensa aux longues heures de marches de la journée. Partis à l’aube de Delvoria, ils n’avaient fait qu’une petite halte au bord d’une rivière pour manger le midi. Falcon se dit que les heures lui auraient certainement parues moins longues s’il avait essayé de faire la conversation avec Mathew. Mais, il fallait bien se l’avouer, Mathew lui faisait peur. Sa haute stature et les quelques fois où il s’était mis en colère au palais de Delvoria avaient fini par vraiment effrayé Falcon. Même si le jeune homme lui tenait souvent tête, s’était plus une question de caractère qu’une question de survie. De nombreuses fois, il avait vu les yeux incandescents se poser sur sa personne après une rébellion de sa part. Falcon sentait que le roi n’allait pas le tuer, mais, ce gros balourd pouvait tout de même le blesser très gravement.
S’allongeant, les mains croisées derrière sa tête, Falcon ne cessait de penser au roi. Cette position et la fatigue liée à l’harassante journée qu’il venait d’avoir le fit tombé dans un profond sommeil.

                                                                 *
                                                              *   *

La nuit tombait petit à petit sur les plaines de Thundra. La température avait chutée, réveillant Falcon. Le jeune homme ouvrit les yeux.
    - Alors poussin, on était trop faible pour rester réveillé jusqu’à mon retour ?
Assit près du feu qu’il avait certainement dû allumer, Mathew regardait Falcon un sourire narquois aux lèvres. Le jeune homme vint se placer en face de lui pour profiter de la chaleur de la flambée. Lui désignant un tas de viande, Mathew lui fit :
    - Mange. Je n’ai pas envie que tu meurs de faim le premier jour de ton entrainement. Ce serait tout de même dommage.
Agrippant un bout de jambe dans le tas de viande, le roi la mordit bestialement. Falcon réprima un haut-le-cœur. Le régime alimentaire des démons-aigles était vraiment loin de lui convenir. Ici, ils appelaient ça être carnivore. Mais, Falcon considérait que leur alimentation était plus proche du cannibalisme que d’autre chose. Manger les anges était pour lui la même chose que de manger un de leurs semblables.
Lorsque Mathew lui lança un avant-bras, Falcon ne put s’empêcher de faire un bon de côté.
    - Ce que j’ai chassé ne te plait pas, poussin ? Il n’y a que ça, alors, tu vas me faire le plaisir de ne pas faire ta donzelle effarouchée et me manger tout ça !
    - C’est hors de question ! C’est dégoutant ! Je ne me nourrirais jamais comme vous.
Bondissant au dessus du feu, Mathew se plaça devant Falcon. Le jeune homme recula, apeuré, jusqu’à ce qu’une pierre pointue ne s’enfonce entre ses omoplates lui indiquant qu’il n’avait plus aucun moyen de s’échapper. Posant ses pattes d’aigles toutes serres dehors de part et d’autres de Falcon, Mathew mit en garde le jeune homme :
    - Ecoute-moi bien, poussin. Ici, je commande et tu OBEIS ! Alors, tu vas manger ce que JE t’ai chassé pour que MONSIEUR ne meurt pas de faim car il est incapable de chasser.
Bien que Mathew ai parlé le plus calmement possible, la colère qui animait son visage et la lueur au fond de des yeux du roi, firent éclater Falcon en sanglot. Repoussant violement Mathew, Falcon se dégagea de l’emprise de son roi. Surpris par la force du jeune homme, Mathew tomba.
Des larmes striaient les joues de Falcon. Pointant du doigt son roi, il hurla :
    - Je ne t’obéirais pas ! Je ne suis pas un objet ! Je suis un être doté de conscience et surtout de sentiments ! Mais, le gros balourd que tu es ne semble pas s’en rendre compte ! Tu te moque de ce que pensent les autres ! Il n’y a que ta petite personne qui compte. Moi, je ne compte pas ! Je ne compte pour personne. Même pas pour Kurt qui se moque de ma survie. Je ne suis même pas des vôtres ! Je suis trop humain pour être un démon et trop démon pour être un humain !
Falcon se mit à courir. Il voulait mettre un maximum de distance entre lui et Mathew, entre lui et ce roi qui attendait qu’il devienne un vrai démon-aigle pour le tuer. Il réprima une nausée à cette pensée. La mort. Depuis qu’il était dans le monde des démons-aigles, la mort n’avait cessé de lui tournée autour. Mais quelque chose semblait sans cesse repousser l’échéance du trépas du jeune homme. Falcon maudissait plus que tout cette chose. La mort lui semblait si douce comparé à la vie qu’il menait dans ce monde qui était le sien.
Aveuglé par ces larmes, Falcon ne vit pas la pierre dépassait sol. Son pied nu heurta violemment la pierre le déséquilibrant. Il s’écrasa face contre terre. Une douleur lancinante lui traversa la jambe. Il n’osait même pas regarder l’état de son pied. Il ne voulait pas le bouger de peur d’avoir encore plus mal que ce que la douleur qu’il ressentait déjà.
Les larmes du jeune homme redoublèrent. Il finit par s’endormir, malgré la douleur et le froid. Seul dans la plaine, Falcon semblait abandonné de tous.

-------------------------------------------------------------------------------------

Fin du premier chapitre! J'espère que vous avez apprécier!
Pour le reste de la publication, je pense tous les deux ou trois jours, selon votre envie.
N'oublier pas de laisser une petite review... Quoi? on est pas sur fanfiction. net? Bah, laisser un commentaire, alors, c'est pareil!


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#2 14 Feb, 2012 08:57:50

nynadp
Moderator

Abby !!
ce que tu as fait est absolument Magnifique !
c'est un merveilleux cadeau et un grand honneur que de recevoir sa 1ere fanfic *_*
j'aurais jamais pensé que ça arriverai un jour !!!

j'ai eu la chance pouvoir la lire en entier , et je l'a conseille fortement !!!!!
non pas parce que c'est une fanfic sur ma bd , mais parce qu'il y à un véritable talent d'écriture derrière , et qu'on se laisse prendre par les mots et l'action d'un claquement de doigts !!!
en plus abby à parfaitement cerné les personnages , leurs caractère , et les situations !!
elle à aussi osée ce que moi je n'ai pas eu le courage de faire dans la bd : une relation autre que père/fils entre Falcon et Mathew (même si j'avoue qu'à un certain moment j'étais tentée lol)

(j'ai eu de bon fou rire aussi à certains passages XD)


promis , dés que j'ai un peu de temps libre , je te tente quelques illustrations !!
encore milles merci abby !! *_* ♥♥


*~o~♥:  "Others"  :♥~o~*

#3 16 Feb, 2012 10:10:14

abby19

Merci Nyna pour ton message! T-T Ca fait vraiment trop trop plaisir!

Place au nouveau chapitre!
------------------------------------------------------------------------------------

                                         - Chapitre 2 : Rapprochement -

La chaleur du soleil sur son visage réveilla Falcon. Il ouvrit les yeux, mais les referma immédiatement avant que le soleil ne lui brule la rétine. Se demandant où il se trouvait, le jeune homme se remémora la soirée de la veille. Il soupira. Tout son corps le faisait souffrir. Il respirait péniblement, comme si sa cage thoracique était prisonnière d’un étau. Il bougea légèrement.
Un grognement se fit entendre. Cette fois, le jeune homme ouvrit les yeux et se redressa aussi vite que lui permettait son corps meurtri.
    - Alors poussin, tu as enfin fini ta nuit. Il n’est pas très sage de dormir seul dans les plaines. Surtout quand on n’est pas capable de se défendre.
Falcon dégagea l’aile du rustre qui lui servait de roi. Lui jetant un regard noir, il essaya de se mettre debout. Tout son corps le faisait souffrir, mais il fini par y arriver.
    - Tu aurais dû me laisser mourir, si tu n’es pas content. A vrai dire, ça arrangerait beaucoup tes affaires et les miennes par la même occasion.
Le jeune homme fit quelques pas en boitant. Son pied devait certainement être cassé. Têtu, il ne voulut pas se montrer faible devant Mathew et continua sa pénible avancée.
Il ne fallu qu’un quart de seconde au roi des démon-aigle pour rejoindre Falcon. Il l’agrippa par le bras, pour l’empêcher d’avancer encore. En soupirant, il lui dit :
    - Un jour, tu arrêteras certainement de te conduire comme un gosse.
Falcon essaya de se dégager de l’emprise de Mathew. Son geste n’eut pour seul effet que de le déséquilibrer. Se voyant déjà à terre, Falcon ferma les yeux. Ne sentant pas le choc tant attendu, il rouvrit les yeux. Mathew le retenait fermement à quelques centimètres du sol. Le visage du roi était penché sur le sien. Ils étaient proches, trop proches. Alors que les joues du jeune homme s’empourpraient, un sourire narquois s’étira sur les lèvres du roi.
    - Poussin, il faudrait que tu fasses plus attention à ce que tu fais. Tu t’es déjà assez amoché comme ça. Je te ramène à la grotte et je vais essayer de soigner ton pied.
Se redressant, Mathew attira encore plus le corps de Falcon contre le sien. Le jeune homme se retrouvait toujours dans la position du damoiseau en détresse à sauver et il détestait cela. Il détestait le comportement paternaliste de Mathew envers lui. Et par-dessus tout, il détestait Mathew.
Le roi des démons-aigles déploya ses aigles et s’envola avec Falcon dans les bras. Le jeune homme avait beau détester son roi, il se sentait extrêmement bien à voler dans ces bras. Il se sentait protégé des agressions extérieures serré entre le torse viril et les bras vigoureux de son roi. Falcon posa sa tête contre les pectoraux finement sculptés de Mathew. Son odeur, bestiale et douce à la fois, l’enivrait. Il aurait aimé que se moment dure plus encore.
Le jeune homme poussa un grognement lorsque Mathew le déposa au sol. Falcon eut l’impression d’être un junkie auquel on retirait sa drogue sans aucune raison.
    - Je vais chercher des plantes pour ton pied. Tu as de la chance. J’ai un peu étudié la médecine à Delvoria. Avec ce que je vais te donner, les os de ton pieds seront ressoudés en quelques heures.
Le roi s’éloigna quelque peu, puis se retourna vers Falcon.
    - Au fait, poussin, oublie toute tentative de séduction à mon égard. Je suis un homme mari et heureux en ménage.
    - Cela ne me serait même pas venu à l’esprit ! Je ne m’abaisserais pas à essayer de séduire un gros lard comme toi !
Jetant un regard noir à Falcon, Mathew s’envola. Seul, le jeune homme était plus à même de réfléchir. La réflexion que venait de lui faire Mathew était tellement absurde. Aux yeux de Falcon, la séduction impliquait forcément des sentiments. Comment aurait-il put avoir des sentiments pour un brute, un rustre pareil ? Totalement aberrant.
Falcon fouilla dans le sac qu’il avait apporté la veille et en sorti un livre. Il se mit à le lire en attendant le retour de son roi.

                                                             *
                                                           *   *

Falcon réprima l’envie de pousser un hurlement. Il serra les dents sur le bout de bois que Mathew lui avait collé dans la bouche. Il n’avait d’abord pas compris l’utilité d’un tel objet, mais à présent, il remerciait intérieurement son roi pour sa présence d’esprit.
Le pied de Falcon dans sa main, Mathew avait entreprit d’étaler le baume qu’il avait créé pour réparer les os du pied de son protégé. Il avait mis toute la matinée et une grande partie de la matinée pour retrouver tous les ingrédients dont il avait besoin. Levant de temps à autre son visage vers Falcon pour voir s’il ne tournait pas de l’œil, il se mettait à penser que ce jeune homme avait quelque chose d’effronté qui l’importunait grandement. Le roi était certain que Falcon ne restait conscient que pour s’éviter une remarque sur sa condition de petite nature.
Une fois le baume étalé, Mathew pensa le pied de Falcon à l’aide de bandage et de branche de bois pour qu’il ne bouge plus le temps de la reconstruction. Même si le jeune homme était beaucoup moins imposant en taille que son roi, Mathew songea qu’il était certainement plus fort que lui mentalement. Il ne connaissait personne capable de quitter un campement sans avoir de quoi se défendre. Peut-être était ce aussi dû à la bêtise de Falcon ou à sa tendance à se laisser gouverner par ses sentiments. Mais, il l’admirait, pour cela et pour sa haute résistance à la douleur.
Son travail de médecin terminé, Mathew fit à Falcon :
    - Poussin… Je m’excuse de ma conduite d’hier au soir. J’ai été un peu brusque avec toi, je le conçois. J’ai pas vraiment l’habitude qu’on me tienne tête. Pour les prochains jours, je vais essayer d’être moins dur.
Falcon ne s’attendait pas à des excuses de la part de Mathew. C’était tellement inhabituel de sa part. Il était tellement surpris qu’il ne parvenait rien à dire.
Le roi eut un petit sourire gêné, ne sachant pas comment il devait réagir devant le silence de Falcon. Il commença à s’éloigner. Il s’arrêta lorsqu’il sentit quelque chose agrippé à sa chemise. Baissant les yeux, il vit que Falcon s’était trainé jusqu’à lui et tenait fermement un pan de son vêtement.
    - Poussin ?
    - Baisse-toi.
Le roi obéit à l’ordre de Falcon et s’accroupit. Le jeune homme passa sa main derrière la tête de Mathew, se rapprocha et lui lécha affectueusement la joue. Un petit sourire apparu du côté du roi, alors que Falcon devenait aussi rouge qu’une pivoine. Le jeune homme, honteux, baissa la tête.
    - Je voudrais m’excuser aussi. J’ai vraiment un comportement de gamin. Laisse-moi juste m’adapter à mon nouveau mode de vie.
Pour toute réponse, Falcon reçu une léchouille sur la joue. Mathew se releva rapidement, quelque peu gêné par son geste. Tournant le dos au jeune homme, il lui dit :
    - Je vais chercher du bois pour le feu, poussin. Reste tranquille et surtout évite de te faire tuer.

-------------------------------------------------------------------------------------

J'espère que ce nouveau chapitre vous a plus! (Enfin, si y a quelqu'un qui l'a lu, hein! ^^) N'hésiter pas à laisser un commentaire si vous aimer ou non... Ca fait toujours plaisir!
(Et puis, les commentaires, c'est une drogue!)

Dernière modification par abby19 (16 Feb, 2012 10:10:51)


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#4 16 Feb, 2012 10:43:11

bloodyAKI

Nyoooooo c'est trop bien **O**
Perso, j'adore *O*
Même si à la base je suis plutôt pro-Mathew x Dorka, j'avoue que le Mathew/Falcon ça passe plutôt bien >w<
Vivement la suite !!!

#5 16 Feb, 2012 10:52:57

Calys-chan

Tu es une vraie pro, ton histoire est génial j'arrive plus à décrocher, j'attends la suite avec impatience

#6 18 Feb, 2012 11:27:14

abby19

Aki-chan! Calys-chan! Vos comm' m'ont fait super plaisir!

Alors, spécialement pour vous, un chapitre par jour ce week end! (Bon, ça fait que deux chapitre, mais, c'est déjà ça! ^^) Et avec un autre bonus pour le chapitre 3 : un illustration spécial faite par Nyna-chan! \o/

Aller! J'ai assez blablater!

Ah oui! Dernière chose : Âmes très sensibles s'abstenir!

-------------------------------------------------------------------------------------

                                          - Chapitre 3 : Au corps à corps -

Falcon n’en revenait pas. En une nuit son pied était totalement guéri. Il se tortillait dans tous les sens près de la grotte pour vérifier s’il ne rêvait pas. Mathew s’amusait de ce spectacle. Le jeune homme semblait si joyeux.
    - Alors poussin ! Tu as retrouvé ton ardeur à ce que je vois ! Nous allons pouvoir commencer ton entrainement dans ce cas.
Falcon s’arrêta brusquement, faisant la moue. Il n’avait aucune envie de s’entrainer avec Mathew. Au vue de son comportement avec lui, il doutait que ces méthodes d’enseignement soient très pédagogues. De toute manière, il allait bien falloir qu’il s’y mette. Se plaçant devant le roi, il lui demanda :
    - Bien, que dois-je faire ? Qu’est ce que tu attends de moi ?
    - Aujourd’hui, je vais t’enseigner les rudiments de la chasse et du combat au corps-à-corps, histoire que tu ne sois pas trop perdu si je m’éloigne plus d’une journée de toi. Je ne voudrais pas paraître négligeant en ne t’apprenant pas les bases de la vie ici.
Falcon soupira. Une longue journée les attendait.
Ils passèrent une bonne partie de la matinée au milieu de la plaine, traquant sans relâche les anges. Mathew apprit différentes techniques à Falcon. Même si celui-ci répugnait toujours autant à tuer et à manger de la chair des anges, il sentait bien que son instinct de prédateur reprenait le dessus lorsqu’il adoptait une position de félin.
Le jeune homme était fier de lui. Sur les cinq anges que Mathew lui avait demandés de chassé, il avait réussi à en attraper deux. Pour une première fois, le résultat était plutôt bon. Mais, le regard inquisiteur de Mathew ne lui épargnait aucune erreur de technique.
Ils s’installèrent près d’une rivière pour manger le déjeuné qu’ils avaient chassé le matin même. Falcon répugna à croquer dans le cuissot d’un ange. Mais, n’ayant quasiment pas mangé depuis qu’il avait quitté Delvoria, son ventre lui cria d’avaler ce qui lui était proposé.
    - Tu vois, poussin, ton ventre te réclame le délicieux ange que tu as en face de toi.
Regardant Mathew se bâfrer pendant quelques minutes, Falcon prit finalement le cuissot entre ses mains. Il se répéta qu’il ne s’agissait pas de cannibalisme, mais de survie. Mordant à pleine dents dans les chairs, Falcon laissa tomber ses aprioris. La viande était délicieuse. Il n’en revenait pas. Les anges étaient l’un des mets les plus succulents qui lui ait été donné de manger. Falcon ne fut rassasié que lorsqu’il fini de rongé son os.
    - C’était pas si compliqué de manger de l’ange. Bon, avant de passer aux combats au corps à corps, une petite sieste s’impose. Le temps que nous digérions toute la viande que nous avons ingurgité.
Le roi alla se placer sous un arbre, profitant du peu d’ombre que les feuilles lui donnaient. Falcon fit de même au pied d’un autre arbre. Observant Mathew pendant quelques temps, il finit par s’assoupir.

                                                                 *
                     1143876102.jpg
                                                               *   *

Falcon et Mathew avaient une nouvelle fois adopté leur position de félin. Face à face, les deux hommes se tournaient autour, sans jamais quitter l’autre du regard. Ils savaient que si l’un d’entre eux commettait une erreur, l’autre en profiterait sans hésiter pour gagner le combat.
Falcon ne voulait absolument pas perdre une nouvelle fois, non seulement parce qu’il voulait prouver à Mathew que lui aussi était capable d’emporter un combat, mais aussi parce que son corps ne supporterait certainement pas d’être une nouvelle fois projeté contre un rocher. Il lui fallait trouver la faille de Mathew et l’exploitée.
Depuis le début de son entrainement au combat, Falcon n’avait pas quitté le roi des démons-aigles des yeux. Il notait et analysais chacun de ses mouvements dans un coin de sa tête. Mathew était fort et puissant. Le jeune homme ne pouvait pas le battre s’il l’attaquait de front. Ce qu’il manquait au roi était l’agilité et la souplesse de Falcon. Il décida d’élaborer sa prochaine attaque en gardant tous ces éléments en mémoire.
Mathew se jeta sur sa proie le premier. D’un vif mouvement sur le côté, Falcon esquiva son roi. Profitant de son placement, Falcon chargea et donna un volent coup dans les côtes de Mathew. Le roi perdit l’équilibre et roula sur le côté. Dans sa chute, il emporta Falcon avec lui, plantant ses serres dans l’épaule du jeune homme.
Falcon s’était retrouvé écrasé par le corps de son adversaire. La douleur qu’il ressentait dans son épaule était moindre que le trouble qui s’était emparé de son corps. Le souffle de Mathew contre son cou était tellement chaud et tellement agréable qu’il ne voulait pas que ça s’arrête.
Mathew posa ces deux pattes de part et d’autres de la tête de Falcon, décollant quelque peu son torse de celui du jeune homme.
    - Bien tenté poussin. Mais…
Falcon émit un grognement. En bougeant, Mathew avait réveillé une partie de l’anatomie de Falcon. Une sensation agréable se répandit dans tout le corps du jeune homme. Il savait que Mathew avait ressenti son trouble. La lueur qui venait de s’allumé dans les yeux du roi était la même que lorsqu’il chassait. Falcon allait devenir la proie de son roi.
Le jeune homme bougea légèrement son bassin. Le râle qu’émit Mathew lui indiqua que ce dernier ressentait lui aussi le même émoi que Falcon. Leurs souffles se firent plus profonds, plus intenses. Ils ne se quittaient pas des yeux, pour être certains que l’autre ne se dérobe pas à l’envie qui les tenaillaient.
D’un geste brusque, Mathew déchira la chemise de Falcon. Il admira son torse blanc. Caressant les pectoraux du jeune homme, le roi sentit la bosse dans le pantalon de Falcon plus pressante contre la sienne. Les gémissements de plaisir de Falcon lui intimèrent l’ordre de continuer son exploration du corps du jeune homme. Mathew descendit ses mains le long du torse de son protégé.
Le souffle de Falcon était de plus en plus saccadé. Lui aussi, il voulait en profiter, il voulait toucher. D’un mouvement de rein, il colla son torse contre celui de Mathew et balada ses mains sur le dos musclé du roi. La respiration entrecoupée du roi sur son torse n’était pas loin de le propulser au paradis.
    - Ma… Thew !
Son regard planté dans les yeux de Mathew, Falcon rapprocha sa tête de celle de son roi. Et il l’embrassa, longuement, langoureusement. Leurs langues firent connaissances et s’apprivoisèrent. Blottis l’un contre l’autre, ils allaient céder aux affres de la passion. Quand soudain, Mathew se releva d’un bond. Portant la main à ses lèvres, il regardait Falcon et la protubérance dans son pantalon.
    - Désolé, poussin. Je… Je ne peux pas… Je suis marié… Je… Je… Désolé.
Déployant ses larges ailes, Mathew s’envola, laissant Falcon seul. Le roi des démons-aigles entendit le jeune homme hurler son nom. Mais, il ne pouvait pas revenir. S’il revoyait le jeune homme, il allait succomber à la tentation.
Sur la terre ferme, Falcon hurlait.
    - Mathew ! Reviens-ici ! Tu ne peux pas m’abandonner ! Tu n’as pas le droit ! Je ne le referais plus ! Reviens !
Mes ses mots se perdaient dans l’immensité des plaines.

------------------------------------------------------------------------------------

J'espère que vous avez apprécier!
A demain pour la suite! ^^


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#7 19 Feb, 2012 10:50:43

abby19

Je sais que je fais un double post! (Selenn, pas tapper!) Mais j'ai promis de poster la suite aujourd'hui...

Alors, voici, le quatrième chapitre!
Bonne lecture!

------------------------------------------------------------------------------------

                                               - Chapitre 4 : Reviens… -

Lorsque Falcon s’éveilla, il se demanda si la journée de la veille avait été un rêve, ou dans son cas, plutôt un cauchemar. Tapant sa tête contre le sol, il maugréa contre sa bêtise. Embrasser Mathew. Sérieusement, que lui avait-il prit ? Dans le feu de l’action, il s’était laissé aller aux sentiments. Il ne savait jamais rester rationnel dans les moments intenses comme ceux qu’il avait vécus la veille. Sinon, il n’aurait jamais fait une chose pareille.
Falcon passa une bonne partie de la matinée à ruminer ces actions de la veille. Il déjeuna des restes d’anges de la veille. Leur goût était totalement altéré. Ils étaient meilleurs frais. Falcon décida d’aller chasser pour que le repas du soir soit meilleur.
Toute sa concentration étant absorbée par la chasse, Falcon ne pensa pas à Mathew jusqu’à l’heure du souper. Seul, devant le feu qu’il était péniblement parvenu à allumer, il dinait. Sentant une odeur derrière lui, il demanda sans se retourner :
    - Il est rentré à Delvoria auprès de Noka, c’est bien ça ?
Blanco apparu devant le jeune homme. Il prit négligemment un bras d’ange et le porta à sa bouche.
    - Tu aurais dû te douter que cela finirait ainsi. Sérieusement, embrasser Mathew ! Tu n’aurais pas pu réfléchir avant de le faire.
    - Figure-toi, Blanco que mon esprit à subit en quelque sorte un blocage et que tout le sang qui devait normalement irriguer mon cerveau s’est concentré sur une autre partie de mon anatomie.
    - Foutaise ! Et cesse de m’appeler Blanco. Je suis le dieu Garlak après tout !
Falcon ne put se retenir de rire. Il détailla son compagnon. Lui, un dieu ? Il semblait avoir autant de maturité qu’un enfant de deux ans.
    - Dois-je te rappeler que j’ai le pouvoir de lire dans les pensées ? Alors, cesse d’imaginer des choses insultantes à mon égard.
Pour toute réponse, Falcon lui tira furieusement la langue. Le jeune homme entama un mollet d’ange, faisant comme si Garlak n’était pas présent. Ce dernier, tournait autour du jeune homme, l’embêtant de plus en plus. Au bout d’un moment, Falcon s’énerva contre le comportement puéril du dieu.
    - Tu ne veux pas me laisser tranquille. J’ai besoin d’être seul un peu. Et puis, si Mathew revient, je ne veux pas qu’il s’imagine des choses en te voyant ici.
Garlak émit un soupir méprisant. Il imita la voix de Falcon en reprenant sa dernière phrase.
    - Sérieusement, je doute qu’il revienne. Que ça te plaise ou non, il est marié. Et il y a beaucoup de chose que tu ne sais pas sur son compte.
Réprimant un sanglot, Falcon baissa les yeux. Le dieu avait raison sur tous les points. Mathew ne reviendrait pas le chercher, parce qu’il n’était rien, absolument rien pour lui. De toutes les manières, ce roi ne voulait que sa mort. Alors, que Falcon meurt abandonné dans la plaine ou de la main de Mathew, il n’y avait pas vraiment une grande différence.
    - Arrête de penser au gros. Concentre-toi sur ce que je vais te dire. J’ai besoin que tu ailles me chercher quelque chose dans les montagnes, à plusieurs lieues d’ici. Il s’agit d’un puissant artefact magique. Ma seule manière de le récupéré est qu’un humain le vol et me le donne. C’est ce que tu vas faire. Le risque est grand, mais je suis certain que tu es capable d’accomplir cette mission.
Falcon regarda son dieu blasé.
        - Tu me demande donc de risquer ma vie dans les montagnes pour ton petit confort. Qu’est que j’y gagne ?
        - J’exaucerais un de tes souhaits. Celui de ton choix. Je pourrais aussi bien faire revenir Mathew que de te parler de son passé. Ou alors, te donner la richesse et la gloire, c’est toi qui vois.
Un petit sourire jaillit au coin de la bouche de Falcon. Son dieu savait comment obtenir ce qu’il voulait. Les vœux qu’il lui avait proposés n’étaient pas anodins et Falcon le sentait bien. Mais son cœur lui murmurait d’accepter. Ne serait-ce que pour revoir ce gros balourd une dernière fois.
    - J’accepte.

------------------------------------------------------------------------------------

Alors? Vous en pensez quoi de ces deux chapitres?
La suite... Dans deux ou trois jours! ^^


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#8 19 Feb, 2012 21:59:31

Calys-chan

génial comme d'habitude, quoi que j'ai trouvé le chapitre 4 presque trop court

#9 22 Feb, 2012 14:10:27

abby19

Merci, Calys-chan! Je sais que c'est un chapitre cours, une page Word. Mais en fait le truc, c'est qu'à ce moment de l'histoire, les personnages m'ont complètement échappés! x) vu que Mathew s'était envolé. Il me manquait l'un de membre de mon couple! En clair, j'étais mal! Heureusement, Garlak est arrivé (sans se presser! ^^)

Bref, passons à la suite!

-----------------------------------------------------------------------------------

                                  - Chapitre 5 : La montagne du Destin -

Les mains de Falcon étaient gelées. Le jeune homme regardait ces doigts n’arrivant quasiment plus à les fermés. Il avait crû que son ascension de la montagne serait une partie de rigolade. Mais, n’ayant pas encore trouvé le moyen de déployer ces ailes, escalader la montagne était un péril de tous les instants. Falcon remonta le col de sa fine chemise et sorti de la grotte où il venait de passer la nuit.
Le froid le transperça. Il faisait tellement chaud dans les plaines de Thundra qu’il n’avait pas pensé à prendre des vêtements chauds. Le jeune homme reprit sa longue et périlleuse escalade.  Depuis qu’il avait quitté les plaines, de nombreuses pensées avaient assaillies son esprit. Mais, elles étaient toutes orientées vers une seule et même personne. Mathew.
Il soupira en pensant à lui. Un nuage de fumée s’échappa de sa bouche.
    - Arrêtes de penser à lui, gamin. Ca te retarde.
Falcon fit la moue. Il avait faillit tomber lorsque Garlak s’était immiscé dans ses pensées. Depuis quelque jours, le dieu et Falcon ne communiquaient plus que par télépathie. Ce qui énervait grandement Falcon car il ne savait plus quand il était seul ou non. Il répondit à son dieu par une remarque assez désagréable.
    - Toi qui es un dieu, Blanco, tu aurais pu rendre mon ascension un peu moins ardue. Avec un temps plus clément ou en me donnant des vêtements plus adaptés, par exemple.
    - Combien de fois il faudra que je t’explique que je n’ai aucun pouvoir dans cette zone ! Tu n’as vraiment pas écouté ce que je t’ai dit !
Falcon émit un grognement alors que Garlak lui expliquait une nouvelle fois tout ce qu’il savait. Quelques siècles auparavant, alors qu’il n’était qu’un tout jeune dieu, Garlak avait accepté un pari sur le plus précieux artefact qu’il possédait: le Cœur d’Aigle. Trop fier et trop arrogant, le jeune dieu pensait gagner. Ce ne fut malheureusement pas le cas et le Cœur d’Aigle tomba entre de mauvaises mains. Garlak essaya de faire de son mieux pour suivre sa trace et le récupérer. Au fil des années, l’artefact disparu sans que le dieu ne sache où on l’avait caché. Mais, depuis quelques mois, grâce à certaines rumeurs, Garlak avait pu retrouver sa trace sur la montagne du Destin.
Le pied de Falcon ripa de son appui. Le jeune homme déséquilibré faillit chuter. Heureusement pour lui, il tenait fermement ses appuis. Se collant contre la paroi, Falcon reprit son souffle.
    - Rappelle-moi pourquoi tu ne peux pas aller le chercher toi-même ?
    - Un dieu ne peut pas s’approcher de ce genre de montagnes. Elles concentrent toutes les énergies des démons-aigles disparus. Et si je m’en approche, en gros, je meurs dans d’atroces souffrances. Donc bon, je préfère quand même éviter.
Falcon inspira profondément. Posant son pied sur un nouvel appui, il continuait de grimper vers le sommet.
    - Il ne te reste plus que quelques dizaines de mètres avant le sommet, courage.

                                                     *
                                                   *   *

La brume entourait le sommet de la montagne. Si bien que lorsque Falcon se hissa sur le replat du sommet, il ne sût pas immédiatement s’il avait ou non atteint son but. La voix de Garlak raisonna dans son crane.
    - Tu es bien arrivé. Je peux le sentir. Reste sur tes gardes. J’ai un mauvais pressentiment.
Falcon avança de quelques pas. Le brouillard se fit plus épais autour de lui. Tendant son bras devant lui, il s’aperçu qu’il était incapable de voir sa main. Cette purée de pois l’empêchait de voir son but. D’après ce que lui avait expliqué Garlak, le Cœur d’Aigle reposait dans la source de la montagne du Destin.
L’espace d’un instant, Falcon cru rêver. Dans l’épais brouillard, il distingua ce qui semblait être la voix de Mathew. Prudemment, il se rapprocha de celui qui parlait.
La brume se dissipait alors que Falcon avançait. Une silhouette se dessina. Le jeune homme reconnu immédiatement le corps massif de Mathew. Il s’approcha encore. Plus de doutes possibles. Il s’agissait bien de Mathew. Que faisait-il ici ?
    - Ne t’approche pas plus !
Bien que l’ordre de Garlak fût très clair, Falcon continua d’avancer prudemment, essayant de faire le moins de bruit possible. Il voulait savoir ce que Mathew faisait ici. Il voulait comprendre ce qui avait poussé son roi à l’abandonner.
Le pied du jeune homme fit crisser les gravillons. Aussitôt, Mathew sauta sur l’intrus aussitôt. Projetant Falcon à terre, il appuyait sa patte sur la trachée du jeune homme. Mathew regardait sa proie avec étonnement.
    - Falcon, mais qu’est-ce que tu fous là, bon sang !
Le roi avait chuchoté sa phrase comme s’il avait peur qu’on l’entende.     Falcon avait du mal à respirer, il parvint juste à murmurer.
    - Lâche… Moi…
Mathew desserra son emprise sur la gorge du jeune homme. Le roi recula vivement, se rendant compte de sa proximité avec le jeune homme. Reprenant difficilement sa respiration, Falcon lui demanda :
    - Que fais-tu ici ?
    - Ce ne sont pas tes affaires, poussin ! Il vaudrait mieux que tu t’en ailles avant que cela ne tourne mal.
La réponse sèche et franche de Mathew ne plût pas à Falcon. Il avait l’impression que son roi se jouait de lui. Le jeune homme se leva et s’approcha de Mathew. Falcon était tellement près de son roi qu’il pouvait sentir la chaleur de son souffle sur sa peau. Sa respiration s’accéléra. Il commençait à être troublé par sa proximité avec Mathew. Le jeune homme devait se ressaisir. Plantant ses yeux dans ceux de Mathew, il lui dit :
     - Mathew, je sais que tu ne vas pas apprécier le fait que je discute ton ordre, mais je suis ici pour une très importante mission. Et je compte bien la mener jusqu’au bout.
Mathew soupira. Le roi posa sa main sur la joue de Falcon et se mit à caresser sa pommette de son pouce.
    - Poussin, je t’en supplie va t’en. Il y a des choses qui sont en train de se produire ; le changement va commencer.
Falcon se rapprocha encore plus de Mathew, si bien qu’il pouvait sentir la chaleur du corps de son roi à travers ses vêtements.
    - Cela signifie que tu veux commencer ton changement sans moi. Tu veux m’oublier, m’effacer de la surface de la terre. Dans ce cas, tu aurais dû me tuer avant. Parce que ce qu’il s’est passé dans les plaines…
Le roi posa sa main sur la bouche de Falcon.
    - N’en dit pas plus ! Je ne veux pas en entendre parler !
D’un geste brusque, le jeune homme retira sa main.
    - Mathew, tu es l’être le plus sans cœur qu’il m’ait été donné de rencontrer. Et pourtant, ton attitude envers moi dans les plaines était tellement douce, tellement gentille, que j’ai crû qu’il y avait quelque chose de plus humain sous l’apparence de tyran que tu te donnes.
Le roi ne savait pas quoi répondre à Falcon. Ouvrant la bouche plusieurs fois de suite, il la refermait à chaque fois, n’arrivant pas à trouver les mots.
    - Tu vois, quand nous étions tous les deux, il y a quelque chose en moi qui a changé. Une partie de mon corps qui c’est mis à battre pour toi. Et j’espérais qu’il en serait de même pour toi.
Falcon posa une main sur son cœur et l’autre sur le cœur de Mathew. Il senti le tressaillement de son roi à son contact. Le souffle et le pouls de Mathew s’accélérèrent.
    - Les sentiments ne se commandent pas, Mathew. Et j’ai bien peur d’en avoir pour toi.
Falcon senti un changement dans son regard alors qu’il se penchait sur lui. Le jeune homme ferma les yeux. Le souffle de Mathew se rapprocha de ses lèvres entrouvertes. Mais, quelques millimètres avant de joindre leurs lèvres, Mathew stoppa son geste. Alors que quelqu’un applaudissait, Falcon rouvrit les yeux.
    - Noka…
    - Comme il est mignon, le jeunot ! Par contre, il va vite déchanter. Falcon chéri, sais-tu que l’homme que tu t’apprête à embrasser, hormis le fait qu’il soit mon époux, est également l’assassin de ton frère ?
Falcon s’écarta d’un seul coup de Mathew.

----------------------------------------------------------------------------------
J'espère que vous avez apprécier!

A bientôt pour le nouveau chapitre!


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#10 24 Feb, 2012 17:47:36

-Buggy-Badiie-

c'est surprenant tu ecris vraiment bien !


Personne ne punira votre mal  à votre place .

#11 24 Feb, 2012 20:35:54

abby19
-Buggy-Badiie- a écrit :

c'est surprenant tu ecris vraiment bien !

Merci Buggy! x) Mais, je sais pas comment prendre ce compliment! ^^ N'aurais-tu pas confiance en ma capacité à écrire des trucs biens?


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#12 24 Feb, 2012 21:15:08

-Buggy-Badiie-

exptdrrrr xD
aaah pardon , je viens de relire mon commentaire , oui effectivement sa peut etre mal pris xD
mais rassure toi , il n'y a pas de sens caché , on m'avait deja dit que tu ecrivais bien .


Personne ne punira votre mal  à votre place .

#13 25 Feb, 2012 18:32:34

abby19

Merci ma petite Baddiie! smile

Voici la suite!

-------------------------------------------------------------------------------------


                                 - Chapitre 6 : Révèles qui tu es vraiment ! -

    - Tu es choqué, n’est-ce pas ? C’est pourtant la vérité. Explique-lui, Mathew.
Falcon toisait Mathew. Le roi évitait son regard. Passant sa main dans ses cheveux, Mathew essaya de se justifier auprès de Falcon.
    - Hawk, ton frère, était un tyran. L’un des pires tyrans que Delvoria n’ait jamais porté. La seule manière de rétablir la démocratie était de le tuer.
Interdit, Falcon écoutait attentivement Mathew. Noka passa devant lui et se colla contre Mathew. Il minauda :
    - Mathew chéri, tu as oublié de lui dire que pour assoir ta suprématie sur le trône il te faut tuer le jumeau de l’ancien. C’est pour cela que tu m’as envoyé sur Terre, pour ramener notre petit Falcon vers son funeste destin.
Mathew repoussa Noka. Falcon secoua la tête, se disant qu’il était impossible que cela se soit passé ainsi. Il murmurait :
    - C’est impossible. Tu mens ! Tu mens ! Tu aurais pu l’épargner ! Et maintenant, qu’est-ce que tu attends pour me tuer ?
    - Falcon ! Ecoutes-moi, je ne peux pas te tuer ! Parce que tu n’es pas comme ton frère. Parce que je crois que moi aussi, j’ai ressenti quelque chose dans les plaines.
Mathew se rapprocha de Falcon. Les mots qui sortaient de sa bouche étaient là pour essayer d’apaiser le jeune homme, de vaincre sa colère et sa tristesse. Le roi s’apprêtait à prendre Falcon dans ces bras quand ce dernier fit un bon en arrière. Il sortit ses serres et frappa Mathew au torse. Trois profondes griffures zébraient le corps du roi qui s’écroula à terre.
Falcon prit sa tête entre les mains.
    - Qu’est ce que tu fous bordel !?
La voix de Garlak raisonnait au plus profond de son crane.
    - Si Noka s’empare du Cœur d’Aigle, on est tous fichu ! Tu penseras à tes histoires de cul avec Mathew plus tard, nom d’un aigle déplumé ! Récupère le cœur d’Aigle et tire-toi d’ici !
Falcon ne bougea pas, les paroles de Garlak n’avaient aucun effet sur lui. Réprimant un sanglot devant le corps de Mathew, il n’arrivait plus à penser de manière rationnelle. Trop d’images différentes défilaient dans son esprit. Ces parents adoptifs. Son frère jumeau qu’il n’aurait jamais la chance. Kurt, le premier homme dont il était tombé amoureux. Lui et de Mathew enlacés dans les plaines, s’embrassant. Noka donna un coup de pied au roi à terre qui poussa un gémissement. Falcon fut bizarrement soulagé : il n’avait pas tué Mathew.
    - Merci, tu l’as bien amoché. Dans quelques heures, tout cela ne sera plus qu’un lointain souvenir, mon Falcon.
Noka s’approcha de Falcon et le prit dans ces bras. Le jeune homme se mit à sangloter. Cette proximité faisait ressortir toutes les émotions qu’il avait essayé d’enfouir au plus profond de lui. Il savait que Noka était un assassin. Le meurtrier de ces parents. Mais le fait de sentir cet homme contre lui, capable de partager sa douleur lui faisait un bien fou. Noka resserra son étreinte.
    - Falcon chéri, un nouveau monde s’offre à nous. Nous allons prendre le Cœur d’Aigle, retourner à Delvoria et nous assoir sur le trône. Ainsi, tu seras vengé.
Noka prit le visage de Falcon entre ces mains et essuya ses larmes. Au loin, dans son cerveau envahi par des émotions contradictoires, Falcon distinguait la voix de Garlak qui le suppliait de ne pas se laisser dominer par la fourberie de Noka. Mais, plus le dieu lui parlait, moins le jeune homme semblait l’entendre.
Noka prit Falcon par la main et le guida jusqu’à une fontaine quelques pas plus loin.
    - Cette fontaine est la source du torrent le plus puissant de tout le continent. Une légende raconte que le Cœur d’Aigle, un puissant artéfact d’un dieu, a séjourné dans cette eau. Il a prodigué à cette source un pouvoir spécifique. Le démon-aigle qui boit l’eau de cette fontaine à la possibilité de voir tous ces vœux se réaliser.
Falcon entendait Noka sans vraiment l’écouter. Il se sentait vidé, lessivé. Il laissa Noka prendre un peu d’eau entre ses mains et la boire, alors qu’au fond de lui Garlak lui hurlait de l’en empêcher.
    - Falcon… Je peux tout t’expliquer, s’il te plaît.
D’un pas chancelant, Mathew s’approchait du jeune homme. Le voyant dans un tel état de faiblesse, Falcon voulu courir à son secours. Malgré tout ce qu’il avait fait à son frère, le jeune homme semblait prêt à l’écouter, voire même à le pardonner. Son cœur cognait contre sa cage thoracique alors que Mathew se rapprochait de plus en plus.
    - Voyons si nos vœux se réalisent vraiment grâce à cette fontaine. Je désire que Mathew perde ses ailes.
Les ailes de Mathew se déployèrent d’elles-mêmes. Le roi regarda son époux, sans comprendre ce qu’il lui arrivait. Soudain, Mathew se mit à hurler. Le bout de ses ailes s’embrasa. Le roi se tordit de douleur alors que ses ailes se consumèrent. Il tomba à terre.
    - Mathew !
Falcon s’élança vers lui, mais le bras de Noka le retint.
    - Tu ne peux plus rien pour lui, à présent. Il n’est plus qu’une proie sans ces ailes. Cet homme représente notre passé, Falcon chéri. Nous sommes l’avenir. Toi et moi, régnant ensemble sur Delvoria. C’est ainsi que nous allons accomplir notre destin, mon amour.
Subtilement, Noka s’était rapproché de Falcon. A la fin de sa tirade, il pressa ses lèvres contre celles du jeune homme comme pour sceller un pacte entre eux. Falcon se laissa faire.
    - Nom d’un dieu déshonoré ! C’est quoi ton problème Falcon ! Prends le Cœur d’Aigle et tire-toi d’ici. Noka est une être vil et sournois ne l’écoute pas.
La voix de Garlak résonna une nouvelle fois dans le crane de Falcon. Profitant du fait que Noka pérorait sur leur radieux avenir en couple, le jeune homme demanda à son dieu.
    - Où est-ce que je peux trouver le Cœur d’Aigle ? Si Noka ne l’a pas vu dans la fontaine, je ne pourrais pas le voir.
Garlak soupira, visiblement désespéré par le manque d’écoute de Falcon.
    - Seul un démon-aigle au cœur pur est capable de voir le médaillon du Cœur d’Aigle. Niveau pureté, Noka est très loin du compte. Alors, regarde vite dans cette fontaine si le pendentif y est. Empare-toi en. Et tire-toi d’ici en vitesse, avant que Noka ne te tue.
Falcon se pencha vers la source, regardant distraitement au fond. Surpris, il se pencha encore plus. Là-bas, dans un coin sombre, il parvenait à distinguer un camé rouge vif avec ce qui semblait être un aigle à l’intérieur.
Le jeune homme sentit quelqu’un s’appuyer contre son dos. Noka lui murmura :
    - Tu le vois, le Cœur d’Aigle ? Ce pendentif est notre avenir, Falcon. Prend-le et donne le moi.
Falcon plongea sa main dans l’eau glacée et prit le pendentif. En le sortant de l’eau, il s’aperçu qu’il était encore plus magnifique que ce qu’il s’était imaginé. Le rubis rouge sang sur lequel était gravé l’aigle était l’une des pierres les plus pures que Falcon n’ai jamais vu.
    - Ne fais pas l’idiot et va t’en de cette montagne au plus vite.
    - Falcon chéri, ce pendentif est magnifique. Donne-le-moi et je réaliserais tous nos rêves.
Ne bougea pas. Il sentait qu’en donnant ce puissant artefact à Noka, plus rien ne pourrait l’arrêter. Une idée traversa l’esprit de Falcon. S’il gardait le Cœur d’Aigle pour lui-même, il pourrait enfin avoir tout ce dont il avait rêvé. Et il pourrait peut-être même sauver les ailes de Mathew.
    - N’y pense même pas gamin. Si un démon-aigle utilise un objet divin, les conséquences pour lui sont irréversibles. Il perd peu à peu son âme et tombe dans la folie. Rien ne peut arrêter ses envies. Même ton cœur pur ne pourra rien contre sa puissance. Tu peux anéantir des peuples sans t’en rendre compte Falcon.
Noka se rapprocha de Falcon. Ses yeux avides se posaient sans cesse sur le camé, mais ils revenaient toujours vers ceux de Falcon.
    - Donne-moi le Cœur d’Aigle, chéri…
    - Falcon, ne fais pas ça !
Malgré le peu de forces qui lui restait, Mathew s’était relevé et se précipitait sur Noka et Falcon.

---------------------------------------------------------------------------------
Mes ami(e)s, plus qu'un chapitre avant le dénouement! Et comme vous êtes vachement gentil(le)s, vous aurez droit à un épilogue "fan-service" spécial! ^^


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#14 28 Feb, 2012 16:59:52

abby19

Voilà le nouveau chapitre, le final!
Enjoy!

---------------------------------------------------------------------------------------

                                   - Chapitre 7 : Pour le Cœur d’un Aigle -

Mathew bondit sur Noka pour l’empêcher de s’emparer du Cœur d’Aigle. Noka poussa Falcon pour avoir plus d’amplitude dans ces mouvements. Le choc du corps de Mathew contre celui de Noka les fit tomber à terre. Sortant ces griffes, Mathew bloqua la main droite de Noka et posa son autre patte sur la garde de son époux.
    - Mon gros oiseau préféré. Mathew. Tu ne vas pas faire de mal à ton époux tout de même.
    - Ce n’est pas l’envie qui me manque de te tuer Noka. Tu es fourbe et sans scrupule. Ne m’as-tu seulement jamais aimé depuis notre rencontre ?
Noka se mit à rire.
    - Tu es tellement long à la détente, mon chou. Aveuglé par les sentiments, tu es tellement stupide.
De colère, Mathew pressa un peu plus la trachée de Noka. Ce dernier commençait à avoir du mal à respirer, mais il continuait de parler, espérant ainsi gagner quelques minutes.
    - Vous étiez vraiment mignon, toi et Falcon, enlacé dans les plaines. Il aurait pu faire un parfait époux pour toi. Dommage que ta vie s’arrête maintenant !
Noka sortit sa dague et la planta dans le dos de Mathew. Se tordant de douleur, il relâcha son emprise sur Noka. Mathew essaya d’enlever la dague dans son dos. Sans y parvenir, il s’écroula, haletant au bord de la falaise.
    - Mathew !
Falcon se précipita vers son roi. Les larmes piquaient ses yeux. Il prit la tête de Mathew entre ses mains.
    - Falcon, je suis désolé de t’avoir fait autant de mal. Je ne pensais pas que je pourrais éprouver ça un jour. Mais, je crois que mon cœur ne bat que pour toi depuis que nous nous sommes retrouvés seuls dans les plaines.
Les paroles du roi se faisaient de plus en plus difficilement. Falcon posa son doigt sur la bouche de Mathew, lui intimant de se taire, de conserver ces forces. Le jeune homme baissa sa tête et posa ses lèvres sur celles de Mathew. Les larmes de Falcon donnaient un goût salé à leur baiser.
    - Je t’interdis de mourir, Mathew. Tu m’entends ! T’as pas le droit de me faire ça !
Une fulgurante idée traversa l’esprit de Falcon. Il posa une nouvelle fois ses lèvres sur celle de Mathew avant de se relever et de courir vers la fontaine. Noka avait dit que cette eau avait le pouvoir d’exaucer tous les vœux. S’il faisait boire de cette eau à Mathew, elle pourrait certainement le guérir. Falcon puisa l’eau de la source à l’aide de ses mains.
    - Désolé, mon petit Falcon, mais notre gros roi va faire un petit plongeon en direction des plaines.
Alors que Falcon se retournait vers Mathew et Noka, il vit ce dernier faire basculer le corps de Mathew dans le vide. Avant de comprendre ce qu’il faisait, Falcon avait couru et sauté dans le vide. La vitesse de la chute fit pleurer ses yeux. Il arriva à attraper le corps de Mathew. Il ferma les yeux, attendant le point d’impact.
    - Putain, Falcon ! Ouvre tes yeux et déploie tes putains d’ailes !
Une décharge électrique parcouru tous les corps de Falcon. Le jeune homme poussa un hurlement alors que les excroissances lui déchiraient la peau entre ses omoplates. L’air s’infiltra entre les nouvelles plumes de ses ailes, sa vitesse se stabilisa et Falcon se mit à voler. Il était devenu un démon-aigle.

                                                        *
                                                      *   *

Falcon déposa le corps de Mathew près de la grotte où ils s’étaient installés à leur arrivé dans les plaines. Là où il avait mis trois jours à aller à la montagne et l’escalader, il n’avait mis que quelques minutes à retrouver la grotte grâce à ces ailes. Le roi respirait difficilement. Il avait perdu connaissance quand Falcon avait ouvert ses ailes. Garlak apparu à leur côté.
    - Falcon, as-tu le Cœur d’Aigle ?
Les larmes coulaient sur le visage de Falcon.
    - Garlak, dis-moi que tu peux faire quelque chose pour Mathew ! Dis-moi que tu peux le sauver. Sinon, j’utiliserais le Cœur d’Aigle. Je n’ai pas peur de perdre mon âme pour Mathew.
Garlak se rapprocha du corps de Mathew et apposa ses mains sur son front. Le roi était vraiment très mal en point. Un médecin démon-aigle ne pouvait pas le sauver. Mais, le dieu avait cette capacité.
    - Donne-moi le Cœur d’Aigle, Falcon. Je peux sauver Mathew, mais, je ne peux pas te garantir qu’il sera aussi fort qu’avant.
Falcon tendit fébrilement le médaillon à Garlak qui s’en empara et le passa à son cou. Il posa sa main sur le bras de Falcon et lui assura que tout allait bien se passer. Puis le dieu se plaça au dessus du corps de Mathew. Psalmodiant des incantations pendant une dizaine de minutes, il s’occupait de Mathew.
Falcon ne quittait pas Mathew de regard. Il avait réussi à calmer ses pleurs, pensant à ce que lui dirait Mathew, qu’il n’était encore qu’un poussin pour avoir des réactions de gamins.
    - J’ai terminé. Je ne te promets pas qu’il serra aussi fort qu’avant, mais au moins, il est vivant. Remmène-le à Delvoria.
Garlak déploya ses ailes, prêt à partir quand Falcon le stoppa en attrapant son bras.
    - Et pour Noka ? Que va-t’il se passer ?
Un sourire apparu sur les lèvres du dieu.
    - On va dire que la montagne du Destin est assez capricieuse. Parfois des gens se perdent en voulant accéder à son sommet. On ne les revoit jamais. Certainement un coup des dieux, ils sont très joueurs.
    - Garlak, merci pour tout.
Le dieu donna une tape amicale sur l’épaule de Falcon en lui promettant qu’il ne l’embêterait pas de sitôt. Le dieu s’envola, laissant les deux démons-aigles seuls dans la plaine.
Falcon se pencha sur le corps de Mathew. Il respirait sereinement comme s’il dormait. Le jeune homme prit le corps de Mathew entre ses bras et le souleva de terre. Le roi était étonnement léger. Falcon soupçonna une dernière aide divine pour l’aider. Déposant un chaste baiser sur les lèvres de l’homme qu’il aimait, Falcon s’envola vers Delvoria.
L’avenir qui s’offrait à eux semblait aussi dégagé que le ciel dans lequel Falcon volait. Son cœur ne battait que pour Mathew, et il sentait que le cœur de son roi battait pour lui.

------------------------------------------------------------------------------------
Alors, vous en pensez quoi?
Vous voulez le petit chapitre/épilogue bonus spécial fan-service?


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#15 03 Mar, 2012 19:06:23

abby19

Suite et fin avec cet épilogue bonus!
J'espère que vous avez aimé cette fanfiction autant que j'en ai eu à l'écrire! smile

-----------------------------------------------------------------------------------

                                               - Epilogue : Fan-service -

Accoudé au balcon du palais de Delvoria, Falcon contemplait son royaume. Beaucoup de chose avaient changées depuis son aventure dans les plaines avec Mathew. Il soupira en repensant à toutes ses aventures.
    - Votre Altesse, je me permets de vous rappeler que vous êtes attendu dans vos appartements.
Falcon remercia Alan et se dirigea vers son logement. Il traversa les couloirs du château un sourire aux lèvres, pensant à ce qui l’attendait. Poussant la large porte en chêne, il entra.
    - Comment s’est passé le Conseil de ce matin ?
Falcon soupira et alla déposer un baiser sur les lèvres de Mathew.
    - Tu n’as vraiment que les affaires de l’état en tête.
    - Absolument pas. J’ai autre chose en tête.
Voyant les yeux de Mathew s’allumé, Falcon devina rapidement ce qu’il avait en tête. Le jeune homme décida de jouer avec lui. S’éloignant de Mathew, il lui fit :
    - Tu es toujours faible pour penser aux affaires du royaume. Dois-je te rappeler que tu as failli mourir, il y a seulement quelques semaines.
    - Je suis peut-être faible aux yeux des membres du Conseil, mais tu sais très bien que je suis toujours aussi vigoureux.
Mathew avait appuyé ce dernier mot, ayant peur que son allusion ne soit pas comprise pas son jeune compagnon. Tournant le dos à Mathew, Falcon esquissa un sourire. Il adorait jouer avec Mathew. Le dominant et le dominé n’était pas toujours celui que l’on croyait.
    - Le médecin a bien spécifié de te reposer. Et surtout, aucunes activités physiques ne te sont autorisées.
Mathew bondit de sa chaise et se plaça devant Falcon.
    - Tu ne disais pas cela hier soir.
Le regard brulant de Mathew se posa sur le corps de Falcon. Le visage de ce dernier s’empourpra en repensant à la nuit qu’il avaient passés.
    - Je ne suis pas aussi faible que tu le pense, poussin.
Falcon recula alors que Mathew se faisait plus pressant contre lui. Sentant le mur contre son dos, le jeune homme comprit que sont roi venait de gagner leur petite joute verbales.
Collant le corps de Falcon contre le sien, Mathew prenait l’ascendant sur son jeune amant. Il fit glisser ses doigts sur le cou de Falcon qui soupira de désir. Sentant le souffle de son amant sur son torse, Mathew lui fit lever la tête et l’embrassa à pleine bouche. Ce baisé, passionné, réveilla les ardeurs de deux hommes.
Passant ces mains sous la chemise de Mathew, Falcon profitait du corps musclé de son amant. Il enleva le pan de tissus qui le séparait du corps musclé de Mathew alors que son roi faisait de même avec lui. La chaleur que dégageait leurs corps rendaient leurs baisés encore plus fiévreux. Falcon passa sensuellement sa main sur les cicatrices des griffures qu’il lui avait faites quelques semaines auparavant. S’attaquant ensuite au cou de Mathew, Falcon lui laissa une petite marque de suçon. Le roi grogna de plaisir.
Mathew colla encore plus le corps de Falcon contre le sien. Son amour pour le jeune homme se faisait de plus en plus pressant dans son pantalon, tout comme il sentait celui de Falcon se presser contre sa cuisse.
    - Poussin, je crois que je ne peux plus tenir.
Falcon ne parvint qu’à articuler deux mots, tant son esprit était occupé par des pensées obscènes dont lui et son amant était les principaux acteurs.
    - Chambre… maintenant.
Mathew ne se fit pas prier et prit le jeune homme entre ses bras. Tout en l’embrassant langoureusement, il se dirigea vers la chambre, promettant à son amant des moments inoubliables.

                                                  F I N
-----------------------------------------------------------------------------------
Peut-être à bientôt pour de nouvelles aventures! smile


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#16 23 Mar, 2012 20:51:02

mangakahanna

Wouaaa j'ai adorais ses totalement etonant j'adore je suis un peux chanbouler vus que j'ai lut d'une traite et franchement bravo


On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude.

#17 23 Mar, 2012 21:25:37

abby19
mangakahanna a écrit :

Wouaaa j'ai adoré c'est totalement étonant j'adore je suis un peu chamboulée vu que j'ai lu d'une traite et franchement bravo

Merci beaucoup Mangakahanna! Je suis ravie que cette fanfiction te plaise! smile


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#18 23 Mar, 2012 21:26:33

nynadp
Moderator

je viens de la relire également !

un jour je te payerai pour en avoir une d'alan et garlak XD


*~o~♥:  "Others"  :♥~o~*

#19 23 Mar, 2012 21:36:34

abby19
nynadp a écrit :

je viens de la relire également !

un jour je te payerai pour en avoir une d'alan et garlak XD

Pas besoin de me payer... Parce que c'est une que je voulais faire aussi! x)
(Mais bon, euh... Pas tout de suite, hein! ^^)


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#20 23 Mar, 2012 21:43:56

nynadp
Moderator

vu le travaille que c'est...je vais pas taper sur les doigts pour te forcer à l'écrire ^^
mais c'est vrai que Garlak/alan , ça serait sympa
je l'aurais bien fait , mais je suis tellement nulle en écriture >.>


*~o~♥:  "Others"  :♥~o~*

#21 24 Mar, 2012 07:18:17

mangakahanna

Ses vrais que se serrai super mes ses du boulot alors il faut etre pasiant et on aura se con veux vivement un autre couple


On peut très bien vénérer quelqu’un qui n’est pas du côté du bien. On peut même être conscient de cette noirceur… Mais la préférer à la solitude.

#22 14 Apr, 2012 05:19:46

Marialexie

Hé hé hé, quand les lecteurs prennent le pouvoir sur un BD qu'ils aiment... big_smile


Une Apocalypse Zombie, Deux frères solidaires... Lisez "Aux Armes !"
Venez découvrir 30cm de Bonheur avec Roberto Fellassionni
Des zombies, un huit clos lisez " Nzumbe "

#23 14 Apr, 2012 15:35:31

abby19
Marialexie a écrit :

Hé hé hé, quand les lecteurs prennent le pouvoir sur un BD qu'ils aiment... big_smile

Hey, Marialexie! Ca me fait vraiment plaisir que tu sois venu jeter un coup d'oeil par ici! smile
J'espère que tu as apprécié!


"Un baiser ça peut être mortel si on y met tout son cœur" Batman, le défi
"La vie ne vaut pas la peine d'être vécue si on ne la vit pas comme un rêve" Le monde ne suffit pas

#24 14 Apr, 2012 16:10:04

Marialexie

En fait j'ai pas fini !! ^^'
Mais je trouve ça marrant qu'une lectrice se permette un "what if".
Suis-je donc la seule à aimer le couple Falcon-Kurt ? big_smile (j'aime les couples canon)

Non en fait je suis jalouse, Matthew a trop la classe.XD


Une Apocalypse Zombie, Deux frères solidaires... Lisez "Aux Armes !"
Venez découvrir 30cm de Bonheur avec Roberto Fellassionni
Des zombies, un huit clos lisez " Nzumbe "

#25 23 Apr, 2012 06:17:26

Marialexie

bon...et la suite alors ?:D


Une Apocalypse Zombie, Deux frères solidaires... Lisez "Aux Armes !"
Venez découvrir 30cm de Bonheur avec Roberto Fellassionni
Des zombies, un huit clos lisez " Nzumbe "

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

Sur le forum

Brüth Nouveau ! hier IRL : communauté (...) Limoges ? Qu'est ce qu'o (...)
Brüth Nouveau ! hier C'est la vie Sals (...) Pareil Bienvenue Le tra (...)
Drakenoir Nouveau ! 19Nov Projet convention Je tiens a dire que ce p (...)
guybe Nouveau ! 17Nov Règles de cette s (...) mn mangas se trouve sur (...)
FA76 Nouveau ! 16Nov The Battle of 7 s (...) Hello, tout le monde, ce (...)
MlleOcatopus Nouveau ! 15Nov [Portfolio] Prése (...) J'ai créé un nouveau per (...)
Anselm Nouveau ! 14Nov [ Anselm ] Projet (...) Ca fait deux mois que j' (...)
Furedo Nouveau ! 7Nov [Lancelot Dupuis] (...) Wow, ça pète! Super boul (...)
Delta75 Nouveau ! 6Nov [Portfolio Jo] Ja (...) C'est superbe. J'adore. (...)
Furedo Nouveau ! 6Nov Un bug très bizar (...) Pas de souci :) !

Commentaires

nynadp nynadp 01h56 ch8 p2 c'est fort à parier qu'a (...)
nynadp nynadp 01h55 ch8 p2 de tt façon il est techn (...)
nynadp nynadp 01h53 ch8 p2 tu peux pas papater Anto (...)
nynadp nynadp 01h53 ch8 p2 mais surtout mort e_e C (...)
nynadp nynadp 01h52 ch8 p2 si il pouvait le toucher (...)
nynadp nynadp 01h51 ch8 p2 elle arrivent de plus en (...)
manapany manapany hier ch23 p9 Merci !
Kreept Kreept hier ch13 p1 Camille a trouvé sa meut (...)
nynadp nynadp hier ch6 p37 étonnant
Zorga Zorga hier ch6 p37 Pas à moi de préférence. (...)
Login

Not registered yet?